Malterie Brasserie des Carnutes
Le Brassage
Brassage
Fermentation
Mise en bouteille
Le brassage a pour objectif de réduire l'amidon en sucre fermentescible : glucose, fructose, maltose.
Lors de la fermentation les levures transforment les sucres obtenus notamment en alcool et en gaz carbonique.
La bière obtenue est mise en bouteille afin de se transporter et de se conserver.
Le malt est applati en une farine grossière. On l'ajoute à l'eau pour obtenir un mélange qui est successivement porté à 50°C, 65°C et 77°C. Ces températures favorisent l'action des enzymes qui aident à la transformation de l'amidon. Les enveloppes du grain, de la cellulose sont retirées par filtration. Le jus sucré obtenu (le moût) est mis à bouillir pendant 1h30. C'est lors de cette ébullition que le houblon est ajouté.
La fermentation se déroule sur 3 semaines. La première semaine correspond à la fermentation primaire qui est relativement tumultueuse (forte activité des levures). Les semaines 2 et 3 correspondent à la fermentation secondaire qui est plus calme. Le jus sucré se transforme alors en bière.
A la mise en bouteille, le gaz carbonique produit lors de la fermentation s'est échappé. La bière est quasiment sans bulle, "plate". Afin de lui redonner du pétillant, le brasseur amateur ajoute quelques grammes de sucre (4 à 5g) par litre pour lancer une nouvelle fermentation dans la bouteille. Celle-ci étant capsulée, le gaz reste prisonnier et donne la pression nécessaire à la bière pour être suffisament gazeuse.
La bière c'est du sucre d'orge fermenté ...